Celle qui avait la peau douce

Posté dans BeautéMove your body

Celle qui avait la peau douce

Depuis une semaine j’ai décidé de me reprendre un peu en main parce que je souffre des genoux, je souffre en marchant, je souffre en dormant de cette masse graisseuse qui a sournoisement pris possession de mon corps. Une infirmière m’a dit que j’ai infligé à mon corps la pire punition, c’est à dire faire du sport intensément puis ne plus rien faire du tout pendant des mois. Avant lundi je n’avais plus rien fait depuis le mois d’août il me semble. Ni abdos, ni course à pied, ni même piscine.

Or, la vengeance est un plat qui se mange froid. Mon muscle s’est transformé en graisse et ce que je mangeais et qui était brûlé par l’effort, reste là sans effort. J’ai l’impression de m’enfoncer sous mon poids quand je dors, c’est comme si il y avait mon corps et au dessus un autre corps. Je ne sais pas si vous avez déjà eu cette sensation, pour moi c’est la première fois.

Du coup, depuis lundi j’ai repris le Bikini Body Guide comme ligne de conduite pour me remettre tout doucement à une activité sportive. Evidemment je ne suis pas suicidaire et je ne veux pas traumatiser mon corps (la double tendinite due aux burpees ci dessous m’a donné une bonne leçon) donc dès que je vois que certains exercices font mal à mes articulations, je fais moins de répétitions du mouvement ou avec plus de douceur. La clé : une bonne hydratation et de vrais échauffements et étirements .

how to do a burpee

Je n’ai pas fait la photo du premier jour comme elle le recommande ni la pesée. Je ne veux pas que ces idées la altèrent mes efforts au cas où les résultats ne seraient pas aussi bons que ce que je souhaite sur une courte durée. Je préfère que mon indicateur soit simplement mon bien-être. Si je me sens plus légère, plus dynamique, avec un meilleur mental et si mon ventre est plus tonique je sais que je serais sur la bonne voie. Quand à l’alimentation, je ne fais pas d’efforts particuliers « pour l’instant », j’essaie simplement de réfréner au maximum mes envies quand je sens qu’elles sont déraisonnables. Au « fur et à mesure » j’incrusterai « quelques trucs ci est là » pour prendre le chemin d’une alimentation « plus » saine. J’insiste sur tous ces petits mots qui ne sont pas là au hasard car je sais comment je fonctionne. Trop de restrictions en une fois chez moi et c’est la certitude d’aller à l’échec alors que lorsque je décide de faire de tous petits efforts ils tiennent sur la durée. Ça peut aller d’un sucre dans mon thé plutôt que deux à l’achat de sucre naturel comme le sirop d’agave. Ensuite le soir lorsque j’ai des petites faims tardives je peux opter pour un yaourt ou un fruit plutôt que pour des biscuits… jusqu’à ce que j’enlève les mauvaises habitudes dont on ne se rend pas toujours bien compte des dégâts qu’elles provoquent.

Bref, le titre de cet article était « celle qui avait la peau douce » car oui j’ai la peau douce et ça m’a même réveillé cette nuit. C’était presque du « mais à qui appartient ce corps ? ».

Vous vous demandez à quoi est du cet émerveillement ?

Pour le corps, à un gommage corporel au savon noir artisanal et avec un gant de gommage.

savon noir artisanal et gant

Pour le visage, à un soin pour le visage mêlant peeling à 50% d’aloé vera et masque hydratant à 50% d’aloé vera également de la marque allemande de luxe LR.

Peeling et masque hydratant LR

Peeling et masque hydratant à l’aloe vera de chez LR ( me contacter si intéressé)

J’étais tellement en extase quand j’ai touché mon visage à mon réveil que j’ai décidé de ne pas me maquiller. Je voulais avoir tout le loisir de toucher mon visage doux comme de la soie et sentir que ma peau revivait. Par contre il y a un bémol mais qui n’a pas réussi à ternir ma joie. La crème de soin hydratante Nivea Soft que j’ai mis après mon soin de hamam maison a accentué la douceur mais au niveau de l’hydratation le résultat n’est pas là-du-tout-du-tout. Mais bon lumière éteinte ça ne se voit pas 🙂

Imaginez-vous que j’ai fait ma séance de sport hier au saut du lit en me réveillant d’une sieste, si c’est pas de la motivation! Et se réveiller la nuit parce qu’on a effleuré son bras ou son ventre et que c’était tout doux, ça tient de la pure folie mais c’est vrai. Finalement je ne sais pas si c’est la reprise du sport qui me fait cet effet, mais je me sens droguée, un rien me fait rire et m’enthousiasme. D’ailleurs ma béatitude à fait penser à mon frère que j’avais reçu une bonne nouvelle car apparemment je souriais seule.

Un mental de conquérant, un corps sur la voie de la rédemption (les squats se font sentir), une peau veloutée et un visage pur de tout maquillage. Voilà comment j’aime terminer en beauté une semaine.

 

 

Comments

commentaires

Que recherchez-vous ?

Panier

Ne ratez pas nos pièces uniques et faites main en France sur le Shop Dikta. Accessoires et vêtements grande taille pour les reines que vous êtes ! Ignorer