Posté dans ConfessionsDéveloppement personnel

Je m’aime, tu t’aimes, on s’aime

De récents événements ainsi que tout un tas de signes m’ont forcé à faire un point sur l’amour. En quelques jours, je tombe sur le livre « L’amour dans la vie des gens », sur une personne qui m’a beaucoup aimé, sur des larmes sur mes joues et sur des textes que j’ai écrits plus jeune, puis je me retrouve, seule, face à moi même, ça fait réfléchir. Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas posé pour faire un point sur où en est la femme en moi qui évolue d’année en année et ça m’a permis vérifier l’état de ma jauge d’amour (vous comprendrez plus bas pourquoi je parle de jauge).

Comment aimer quelqu’un convenablement quand on ne s’aime pas soi-même ? Je l’avais souvent entendu, mais jamais réellement compris. En regardant en arrière,  je pense avoir aimé beaucoup, mais l’avoir fait maladroitement. Je voulais ressentir de l’amour. J’étais donc à la recherche de quelqu’un à porter dans mon cœur et qui pourrait faire de même. Seulement quand on n’a pas assez d’amour pour soi on ne peut pas le partager, on ne peut que le réclamer.

L’amour selon moi est un sentiment généreux et désintéressé et si l’on attend une contrepartie on n’est plus celui qui donne, mais celui qui veut recevoir. Quand je pensais aimer, je cherchais en fait dans l’attitude et les mots de l’autre, à être valorisée, choyée, sécurisée. J’essayais de devenir une personne qui serait digne d’être aimée comme si seuls les regards extérieurs comptaient. Forcément, un vide était toujours là, on est jamais assez chéri, jamais assez rassuré, jamais assez estimé, parce que le vide qui est présent est celui qui attend que nous le remplissions par l’amour de soi. Ça fait très psychologie de bas étage, mais c’est à peu près l’idée qui m’a traversé l’esprit.

 

« S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie. »

Oscar Wilde

 

Je prends réellement conscience aujourd’hui que je m’aime, et surtout que je m’aime de plus en plus et de mieux en mieux. C’est pas la passion tous les jours, mais tout se passe bien, c’est l’essentiel. J’apprécie ma propre compagnie, je compose avec ce corps que je trouve lourd, souvent, mais qui pourtant me permet d’avancer dans mes projets. H24 je me trimbale avec mon épilepsie, mais c’est elle qui a fait de moi quelqu’un de fort et qui m’a donné l’occasion de faire de belles rencontres. J’ai une cheville en panne depuis près d’un an, mais ce temps m’a permis de devenir une personne plus positive et déterminée. Ce corps plein de cellulite me rappelle certains dimanches gourmands qui sont et seront toujours de bons souvenirs. Je pourrais continuer comme ça longtemps, mais je ne vais pas le faire ne vous inquiétez pas.

J’ai fait de mon corps et de mon être mes partenaires parce que ce qu’ils sont ma base pour être heureuse. Quand on est en paix avec soi même on est plus forte pour affronter les obstacles qui se dressent devant nous. Ça fait assez prétentieux d’avouer que l’on s’aime, mais pourquoi devrait-on s’en cacher ?

je_t_aime2_dikta

Tout ça pour dire que je pense que notre premier véritable amour c’est nous même si l’on s’attelle à le trouver et à ne plus s’en séparer. Pour le reste ce qu’on cherche, ce sont des partenaires fidèles. Un amoureux c’est un partenaire de vie avec qui on peut partager de l’amour, celui qu’il nous reste lorsque notre jauge personnelle suffit à notre bien-être. Je peux tout de même modérer mes propos, car je pense qu’il n’est pas donné à tout le monde de s’aimer du jour au lendemain. J’en suis la preuve. Certains auront leur jauge pas entièrement remplie, mais croiseront sur leur chemin quelqu’un qui saura les aider à trouver un moyen de la recharger. Répéter à quelqu’un la valeur qu’on lui attribue, les compliments qui nous viennent à l’esprit, les sentiments qu’il nous procure sont des façons d’aider quelqu’un à se souvenir qu’il est digne d’être aimé de quelqu’un d’autre. Et si quelqu’un peut nous aimer, comment pourrions-nous ne pas nous aimer alors que nous sommes le mieux placé pour le faire ?

Ce qui est le plus cool dans ce genre de mise au point, c’est que d’un coup toutes les preuves d’amour qui nous ont été faites nous reviennent à l’esprit. Et c’est comme si c’était la Saint-Valentin, Noël et notre anniversiare réunis. Ces personnes parfois ne sont plus dans notre vie, mais l’amour qu’elles nous ont offert lui est de retour dans notre cœur et ça fait du bien. Comme quoi un don a toujours sa raison d’être, même s’il faut du temps pour comprendre sa valeur.

Si vous ne vous étiez jamais posé pour vous demander si vous vous aimez correctement, je vous conseille de le faire. Il n’est jamais trop tard pour faire la paix avec soi, et pourquoi pas même, célébrer ce beau partenariat.

Je vais vous faire une confidence. Il y a quelques jours, je me disais que l’amour était le concept le plus bête qui ait été inventé parce que j’étais triste. Mais en écrivant cet article et en ressentant cet amour que je me porte et que l’on me porte, je me dis que la vie ne serait pas si belle si on n’avait jamais l’occasion d’éprouver le bonheur qu’il nous apporte. Je souhaite à tous ceux qui ont l’impression que l’amour n’a pas trouvé le chemin jusqu’à eux d’être assez attentif aux différentes formes qu’il pourrait prendre.

 

Comments

commentaires

Il n’y a pas d’avis client

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Que recherchez-vous ?

Panier

Ne ratez pas nos pièces uniques et faites main en France sur le Shop Dikta. Accessoires et vêtements grande taille pour les reines que vous êtes ! Ignorer